Les femelles sont généralement plus calmes et plus douces que les mâles. Leur standard est aussi plus petit que celui des chiens. Un autre avantage est qu'elles bénéficient d'un traitement de faveur de la part des mâles lors de toute rencontre : ils s'adoucissent souvent et sont moins bagarreurs en leur présence.

Cependant, le principal inconvénient provient des périodes de chaleurs bisannuelles : en général au printemps et en automne. Elles entraînent toujours le regroupement des mâles et leur volonté tenace. Mais la pratique de l'ovariectomie, même avant les premières chaleurs, y remédie et empêchera la chienne de se trouver gestante sans que son propriétaire l'ait voulu. Décision toutefois irrévocable!

Les mâles, réputés plus fugueurs que les femelles, peuvent voir leur caractère totalement modifié en présence d'une chienne en chaleur. Ainsi, un chien calme peut se montrer agressif et nerveux et provoquer des rixes parfois dramatiques avec ses congénères.

Posséder plusieurs chiens peut être un remède à l'ennui du chien qui vit seul. Il faut dans ce cas prodiguer une grande attention à chacun et avoir beaucoup de place! Il semble difficile de posséder plus de deux chiens : il faudrait être très fort pour devenir le chef d'une meute de trois ou quatre chiens.

Le couple - mâle et femelle - est une bonne solution, mais on doit alors penser à la possibilité de placer facilement les chiots à venir et... avoir quasiment une âme d'éleveur!

Deux mâles sont à proscrire : dès leur maturité sexuelle, ils entreront vite en rivalité. En revanche, deux femelles s'entendent généralement bien. Quoi qu'il en soit, un maître doit être conscient des difficultés qu'entraîne pour lui la présence de deux chiens.

0
0
0
s2smodern